Situation COVID 19

COVID
17/08/2020
Depuis le début du mois de juillet, la circulation du virus s’accélère sur le territoire. Les indicateurs suivis par Santé publique France se sont dégradés : le taux d’incidence (nombre de cas pour 100 000 habitants), le taux de reproduction effectif du virus (nombre de personnes contaminées par un malade) et le taux de positivité ne cessent de se détériorer. Alors que la Guyane et Mayotte restent en situation d’état d’urgence, plus de 21 départements sont classés en situation de vulnérabilité modérée par Santé Publique France. Depuis le 14 août 2020, les départements de Paris et des Bouches-du-Rhône sont considérés comme des zones où le virus circule activement. Le département de la Moselle connaît également une forte hausse des contaminations. Ainsi, le taux d’incidence, en hausse de plus de 360 % depuis un mois, a dépassé le seuil de vigilance dans le département avec plus de 12 cas pour 100 000 habitants. Cette situation s’explique notamment par un relâchement dans le respect des gestes barrières : moindre respect des distances physiques, notamment chez les jeunes adultes, ou encore un port du masque moins systématique dans des espaces clos.

cliquer